Nos projets

En Charmante Compagnie

Il s'agit de notre premier programme pour les Aînés.

Un duo de clowns professionnels intervient dans l’établissement, visitant de chambre en chambre les résidents. De ces rencontres naissent les improvisations.

 

Nous ne faisons pas de spectacle ou d’animation pour "faire le clown". L'apparence sobre et raffinée de nos comédiens facilite une entrée en relation de manière sensible avec des personnes âgées en situation de vulnérabilité, atteintes de démence ou en perte d’autonomie. Nous valorisons le partage des émotions et ne cherchons pas tant à faire rire, mais plutôt de rire avec.

 

Notre démarche est de susciter l’interactivité dans un souci de respect de l’autre.

Nous nous adaptons à la personne et proposons ce qui est juste dans l’instant : regard, danse des yeux, chanson, toucher, poème, musique… tout en délicatesse.
 

Nous nous inscrivons dans le projet de vie de la structure et des projets de vie personnalisés des résidents.

 

Remémorer le passé pour vivre le présent

 

Notre esthétique s’inspire des années 40 - 50.

 

Nous utilisons des éléments de cette époque : costumes, parfums, chansons, ainsi que les références culturelles aux stars de cinéma, aux chanteurs, à la bienséance et aux belles manières de l'époque.

Grâce à ce voyage dans le temps, les aînés sont transportés dans leurs années de jeunesse.

Cette époque où ils avaient 20-25 ans et dont leur mémoire émotionnelle est empreinte.

 

Le charme de la rencontre peut alors avoir lieu.

Notre approche est inspirée d'un concept qui a fait ses preuves dans de nombreux pays :

Notre souhait aujourd’hui est de contribuer à développer cette méthode spécifique et encore peu connue en France.

Accompagner les personnes atteintes d'une maladie neurodégénérative

Le programme En Charmante Compagnie s'adapte parfaitement aux résidents avec démence.
 

Notre formateur Olivier-Hugues Terreault remarque avec justesse dans une interview réalisé par

La Grande Famille des Clowns  :

" [...] le discours de la personne souffrant de démence est beaucoup plus symbolique et poétique. Elle l’utilise pour être en mesure d'exprimer les choses qu'elle peut vraiment ressentir dans le moment présent. C'est là que le clown peut être une bonne porte, ne nécessitant plus la domination du cognitif, mais offrant un langage plus affectif, kinesthésique, musical, poétique ou symbolique."